AccueilPour qui? pour quoi? > Nourrissons

Ostéopathie pour nourissons

baby
Au cours de son développement le nourrison peut subir un certain nombre de contraintes en fonction de sa position in utéro, du déroulement de la grossesse, de l'état de santé physique et émotionnel de la maman.
De plus, l'accouchement peut être un véritable traumatisme pour le nouveau-né.
En effet l'intensité des contractions, la durée de l'accouchement ou l'utilisation de matériels obstétricaux comme les ventouses, spatules ou forceps peuvent modifier son équilibre.

La structure crânienne très fragile du nourrisson peut être perturbée et être responsable de troubles fonctionnels qui peuvent être visibles très tôt ou plus tard au cours de son développement. De plus, le bassin, le thorax, et les cervicales peuvent être également mises à rude épreuve au moment de l'accouchement. 

Grâce à des séances courtes et des techniques très douces l'ostéopathe va corriger ces troubles fonctionnels.
Il est conseillé de faire un bilan ostéopathique dès les premières semaines de vie du nouveau-né, afin de prévenir ou soulager le bébé d'un trouble précis.
Cela permet à l'ostéopathe de corriger les dysfonctions dès le début du développement de l'enfant.
La consultation en ostéopathie pédiatrique se déroule toujours en interrelation entre l'ostéopathe, le nourrisson et son parent, dans le but de créer un environnement serein pour le nouveau-né.
Je suis actuellement en train de me spécialiser dans la prise en charge ostéopathique du nouveau-né auprès de la FROP (Formation et Recherche Ostéopathie et Prévention) centre spécialisé en pédiatrie et périnatalité. Cela me permet d'avoir plus de compétences face aux exigences de votre bébé. 

En dehors du suivi médical indispensable chez un pédiatre, l'ostéopathie joue un rôle essentiel pour traiter et soulager les douleurs du tout petit. 
L'ostéopathe pourra vous réorienter vers votre pédiatre si cela est nécessaire. 

  • Naissance difficile (forceps, ventouses, circulaire du cordon)
  • Mauvaise position in-utéro (présentation par le siège…)
  • Trouble de rotation de la tête (tourne toujours la tête du même côté) 
  • Certains torticolis 
  • Asymétrie crânienne 

  • Reflux Gastro-oesophagien, régurgitations
  • Troubles digestifs (coliques, constipations…)
  • Troubles de la posture
  • Pleurs inexpliqués
  • Agitation, nervosité
  • Troubles du sommeil 

  • Troubles ORL (canal lacrymal bouché, otites à répétition, bronchite…)
  • Trouble de la succion (difficulté à prendre le sein, trouble de la déglutition)
  • Chutes, traumatismes
  • Bébé qui se cambre lorsqu'on le prend dans les bras ou au moment des pleurs